Le site Archivesradios.be est exclusivement consacré aux radios qui n'existent plus

Listes des photos

a voir

logo

sunny.jpg

Accueil

 

 Soyez les bienvenus sur Archivesradios.be, le site de référence en matière d'archives des radios libres belges      francophones.

Ce site vous propose de découvrir des documents sonores, audio, vidéos et des histoires de radios

En cliquant sur les onglets vous pourrez avoir accès à divers types d'archives.

Ce site est en continuelle évolution il est régulièrement mis à jour. nous vous invitons à l'explorer.

Si vous possédez des archives de radios libres et que vous aimeriez les voir figurer sur ce site n'hésitez pas à prendre contact avec nous.

Pour découvrir les radios libres néerlandophones  c'est ICI 

 

à la une... 

 

 

  En février 1985 La nouvelle Gazette se lance elle-même dans l'aventure radiophonique, après avoir collaboré des années avec Radio Métropole. Après RFM Mons et RFM Namur, Rossel poursuit le développement de ce qui deviendra en 1987 un véritable réseau qui donnera 4 ans plus tard naissance à Bel-RTL. 

  Pour lancer sa radio à Charleroi le groupe de presse avait mis les moyens financiers et techniques en installant ses antennes sur un des meilleurs site de Charleroi "le centre Albert" - en face de la gare - ( où se trouvent aujourd'hui les antennes de Radio Contact et de Bel-RTL).  Les moyens mis en oeuvre se démarquaient d'emblée des autres radios de la région. La radio démarrait ses émissions sur la fréquence 102.0 FM 

Nous vous proposons de découvrir un reportage photo sur le montage de l'antenne paru dans la Nouvelle Gazette du 08 février 1985.

  

 

 

 

 

     

 

Les régies publicitaire nationales

Ce document date d'octobre 1986, 2 mois avant la création du premier réseau de radio : SiS (le 1er janvier 1987).

Il préfigure les accords qui lieront plus tard les réseaux avec leurs régies : Leader FM avec le réseau SiS                  

(à l'exception d'Antipode qui restera indépendante) et IP (Transistor) avec une bonne partie des radios qui formeront plus tard la base des réseaux Contact et RFM - majoritairement les stations en régime d'exclusivité (1) -

On peut ainsi avoir une idée du fossé qui existait, en terme de moyens, entre les radios commerciales et celles qui vivaient encore des cotisations de leurs animateurs, de soirées dansantes et de prospection par leur soin.                        

On note aussi la présence dans ces tarifs de 2 radios associatives : Radio Campus (la station de l'ULB) et Radio Bassinia (une radio de Huy membre de l'ALO) qui étaient à ce moment de leur histoire contraintes de faire appel à cette source de revenu pour survivre.

On remarque aussi la présence d'une radio flamande dans cette liste qui n'est censée contenir que des stations francophones.

 

 

Extrait de "enjeux et perspectives" hors série N°15 bis - Edité par "Médialogue"

à titre d'exemple, pour se faire une idée de ce que donneraient ces tarifs aujourd'hui.

200 FB = 4,96€  - 500 FB = 12,39€ - 1.650 FB est = 40,90€