Get Adobe Flash player

Les régies publicitaire nationales

Ce document date d'octobre 1986, 2 mois avant la création du premier réseau de radio : SiS (le 1er janvier 1987).

Il préfigure les accords qui lieront plus tard les réseaux avec leurs régies : Leader FM avec le réseau SiS                   (à l'exception d'Antipode qui restera indépendante) et IP (Transistor)  avec une bonne partie des radios qui formeront plus tard la base des réseaux Contact et RFM - majoritairement les stations en régime d'exclusivité (1) -

On peut ainsi avoir une idée du fossé qui existait, en terme de moyens, entre les radios commerciales et celles qui vivaient encore des cotisations de leurs animateurs, de soirées dansantes et de prospection par leur soin.                        

On note aussi la présence dans ces tarifs de 2 radios associatives : Radio Campus (la station de l'ULB) et Radio Bassinia (une radio de Huy membre de l'ALO) qui étaient à ce moment de leur histoire contraintes de faire appel à cette source de revenu pour survivre.

On remarque aussi la présence d'une radio flamande dans cette liste qui n'est censée contenir que des stations francophones.

 

 

Extrait de "enjeux et perspectives" hors série N°15 bis - Edité par "Médialogue"

à titre d'exemple, pour se faire une idée de ce que donneraient ces tarifs aujourd'hui.

200 FB = 4,96€  - 500 FB = 12,39€ - 1.650 FB est = 40,90€ 

 

Grille Radio Kiss (Bruxelles)

 En 1982 l'hebdomadaire Télémoustique proposait aux radios de tout le pays de lui faire parvenir leurs grilles de programmes.

Nous vous proposons ainsi de redécouvrir Radio Kiss, qui était la 3e radio commerciale la plus importante derrière Radio Contact et SiS.

 

 

La CB en 1978 en Belgique...

  On a tendance à l'oublier mais avant les radios libres, des citoyens en Belgique, en Europe et dans le monde communiquaient déjà par les ondes via la "Citizen Band" (CB). Si les promoteurs des premières radios libres avaient des buts plus politique que les "cibistes", qui pour la grande majorité étaient plutôt des férus de technique, Ils partageaient tous une envie de communication et de libre expression via les ondes. Un autre point commun était l'illégalité de leurs émissions. Les cibistes étaient eux aussi régulièrement saisis et condamnés pour leurs activités 

Plus tard des cibistes ont aussi animés et crées des radios libres, de même qu'une de leur association la Ligue Nationale Belge du 27 Mhz (LNB 27) qui a participé à la création de Radio Méga à Waterloo.

La CB a finalement été autorisée en 1979, la majorité des radios en 1986.