Get Adobe Flash player

Radio Basse Meuse (Liège)

Radio Basse Meuse est née en 1979, elle était une des premières radio libre liégeoise. Elle émettait sur 103.7 Mhz depuis le 60 rue du pot d'or au-dessus d'un magasin de hifi. Cet emplacement permit à la jeune station de bénéficier de matériel d'émission de qualité. Les émissions de RBM rencontrèrent pas mal de succès.

La station était aussi une pépinière de talents. Elle donna ainsi leur chance à Frédérique Ries qui y a débuté d'abord comme secrétaire, à Pierre Bail (RTL), à Gabrielle Davroy (RTBF), à Michel Vincent (RTBF-Liège), à Bernard Dobbeleer pour ne citer que quelques exemples parmi les plus connus.

RBM fut aussi la 1ere radio de la cité ardente à émettre 24h sur 24 avec des animateurs et à diffuser de l'information en collaboration avec le journal La Meuse. Elle confia sa régie à IPB, la régie publicitaire de RTL qui vendait des espaces publicitaires sur les plus importantes radios des années 80 comme radio Contact et radio Métropole à Charleroi.

En février 1982 elle défraya la chronique en étant attaquée en justice par la RTBF pour la diffusion de messages publicitaires diffusés en contravention de l'arrêté royal de 1981 qui interdisait la publicité sur les ondes. Les 6 administrateurs de RBM furent condamnés en appel à payer symboliquement 38,67€ (1.560 fb). En 1ere instance ils avaient été condamnés à payer 1.264€ (51.000 fb). L'astreinte de 2478,93€ (100.000fb) fut maintenue ainsi que la confiscation du matériel d'émission. Entre les 2 jugements RBM avait bravé la loi en poursuivant la diffusion de publicité, seule manière pour elle de survivre.

Suite à la décision d'appel, et à des dissensions au sein de l’équipe une la grande majorité des administrateurs et fondateurs de la radio partirent fonder FM56 sur 103.7 MHz. RBM fut reprise par le groupe Rossel, l'éditeur de la Meuse, sous le nom de FM La Meuse. Elle suivit l'évolution des radios du groupe Rossel en passant sous le label RFM et puis Bel-RTL.

 

extrait d'une émission de mars 1982

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Molly pour la contribution sonore.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir