Get Adobe Flash player

Radio Braine Inter (Braine-l'Alleud)

 

 Radio Braine Inter est née à Braine-L'Alleud le 14 octobre 1983, à l'initiative de 2 animateurs qui avaient déjà fréquentés pas mal de radios libres de la région et qui avaient l'envie de créer la leur.

Le Brabant wallon de par sa densité de population et par le niveau de vie ses habitants a toujours été une terre propice à l'éclosion des radios libres, c'était encore le cas avec cette nouvelle station crée dans le garage d’une maison sociale.

Une naissance qui commençait déjà mal, car le jour de la naissance la personne qui l'hébergeait reçut un avis d'expulsion de son logement pour l'installation non autorisée d'une antenne radio.

Radio Braine inter se retrouvera d’abord dans la cave d’une boulangerie et puis chez un annonceur, avant de louer un rez de chaussée dans le centre de Braine-l'Alleud.  Dès ce moment les ambitions de Radio Braine Inter s’affichent avec grille horaire complète de 06h00 à 24h00.

Ses émissions étaient faites par une brochette d’animateurs, pour la plupart issus d’autres radios de la région.

Les programmes étaient variés et s’adressaient à tous dans la journée et étaient plus ciblés à partir de 20h00 (hard-rock, classique, jazz, cinéma, BD)

Certaines radios concurrentes se sentent alors menacées par l’évolution rapide de cette nouvelle venue.

L'année 1984 sera pour Braine Inter une année de galère faite de saisies, d’arrêt d’émissions (12 en 8 mois) et de problèmes créés par des gens « bien placés » à la solde de cette concurrence. Les choses reviendront donc à la normale quant le pot aux roses sera découvert par le service de contrôle du spectre.

Dès l’hiver 1984/1985 à la faveur d’un déménagement dans une maison plus spacieuse, au 22 rue Saint Sébastien, les responsables de la radio voudront donner une image plus régionale à leur radio. La station change de nom pour s'appeler FM INTER. 

Informations nationales, internationales et locales feront leur apparition dans une émission matinale qui proposait 2h00 d’info et de musique, un concept qui sera très rapidement par les autres radios de la région.

En octobre 1987, 4 radios locales sont autorisées à Braine-l'Alleud sur les 2 fréquences disponibles. Si la logique voudrait que chacune des 2 radios se partagent les 2 fréquences, il n'en sera rien.

Une seule radio reçoit une fréquence pleine (Riva fm, la plus ancienne radio de la commune) et les 3 autre (dont FM inter) doivent se partager la 2e. 

Ce partage de fréquence imposé aux 3 radios signera la mort de Fm Inter. Faute de rentrées publicitaires suffisantes elle mettra la clef sous le paillasson le 30 novembre 1990 après avoir espéré durant 3 ans de pouvoir occuper une fréquence seule.

Les partages de fréquences ont été la cause de la disparition de nombreuses radios qui devaient cohabiter avec d'autres projets radiophoniques qui n'avaient rien en commun. Ces partages ont eu lieu car un trop grand nombre de radios avaient été autorisées par le communauté française par rapport du nombre de fréquences disponibles dont l'attribution était de la compétence de la RTT.  FM Inter a tout de même servi de tremplin pour quelques jeunes animateurs qui ont par la suite pu travailler sur des réseaux privés et à la RTBF.

 les sons: 

- Le message du président de Fm Inter au moment de la mise en application du 1er plan de fréquence en 1987 où sa radio n'avait pas encore obtenue de fréquence.

 - et la dernière émission de la radio  le 30 novembre 1990 (l'antenne était tombée quelques mois auparavant, suite à une tempête, et la radio avait repris ses programmes dans de mauvaises conditions techniques, ce qui explique les perturbations figurant dans cet enregistrement capté à environ 7 km du point d'émission).

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir