Get Adobe Flash player

WNC (Nivelles)

 

 "C'était au début de l'année 1984, ils sont arrivés à l'allure décidée. A quoi allaient ils se livrer ? On l'ignorait jusqu'au jour où un pylône découpa l'horizon. les curieux avaient compris, les autres allaient entendre "

C'est par ce petit texte que les responsables de WNC (prononcez à l'anglaise "double you ène si" présentaient leur nouvelle stations aux futurs annonceurs publicitaires. 

Alexandre Saboundjan, étudiant en sciences économiques, et son père, avaient décidés de créer une radio à Nivelles. Avec comme ambition de faire de leur station une véritable petite entreprise commerciale capable de faire vivre 4 personnes à temps plein et 2 délégués commerciaux.

Pour arriver à leurs fins ils s'étaient installés dans une localité qu'ils estimaient être dépourvue de radios sur le modèle "Music and News"comme celle qu'ils voulaient faire.  WNC s'installa sur 101 Mhz et adopta d'emblée une programmation composées de hits commerciaux et de d'informations avec une animation résolument commerciale.

Par son fonctionnement et son ton elle faisait penser à des radios comme Radio Méga à Waterloo et RGN à Louvain La Neuve, comme ces 2 autres radios c'est tout naturellement qu'elle se rapprocha des réseaux en train de se créer en Wallonie fin des années 80, et qui prospectaient les radios les plus écoutées dans leur région. 

WNC passa sous le contrôle de la SA Imprimerie des éditeurs, une société appartenant à Rossel. Elle devint alors un relais passif de RFM et puis de Bel-RTL. 

 

Plus tard Alexandre Saboundjan créa Radionomy.

 

le son: un extrait d'une émisson de WNC en juillet 1987.

 

Radio ABC (Anderlecht)

 

 

 Radio ABC est née en septembre 1984, le jour de la foire annuelle d'Anderlecht.

La radio émettait sur 105.5 Mhz, elle avait été fondée par une bande d'amis passionnés de musique et de radio. Certains d'entre eux avaient déjà eu l'occasion d'animer sur d'autres stations.

Radio ABC se différenciait des nombreuses autres stations de la capitale par sa programmation d'inspiration américaine (Country entre autre). Grâce à cette programmation elle était arrivée à se faire sponsoriser par une grande marque de soda qui lui avait donné l'occasion d'équiper son studio.

Radio ABC émettait depuis le café "le Transfert" avenue d'Itterbeek à Anderlecht. Après la saisie de son émetteur pour excès de puissance, elle s'installa dans la Cité du Bon Air. Elle y joua une rôle social par l'intégration des jeunes aux activités de la radio. 

Elle y animait foires et brocantes communales durant lesquelles elle organisait diverses activités ludiques et commerciales. 

Radio ABC a cessé ses émissions après une ultime saisie en juin 1988, suite à son reconnaissance. Le Samedi qui suivit le radio organisa une grande soirée pour fêter le fin des examens, qui fût en même temps la soirée d'adieu aux auditeurs.  

 

 Le son : Une bande annonce d'une animation dans la cité du Bon Air 

 

  La Lanterne du 06 février 1986.

 

Dans la presse            

 

Radio Sud-Est (Etterbeek)

 

Radio Sud-Est est une radio bruxelloise créée le 1er septembre 1979 à Etterbeek, dans le Sud Est de la Capitale. Le 1er studio de la radio se trouvait dans le chambre de son fondateur.

A l'époque le phénomène des radios libres est encore marginal et le fruit d'initiatives personnelles. La station fonctionnait avec d'environ 1.500€ de matériel, son émetteur ne faisait que 5 watts ce qui permettait à la radio d'être même captée dans le Brabant wallon.

Assez vite pour développer ses activités elle a besoin d'un vrai local et d'une meilleure infrastructure. Elle se rapproche alors de Radio Iris, une radio bruxelloise proche du Front Démocratique des Francophones (FDF, Aujourd’hui Défi). L'association entre les 2 radios permet à Radio Sud-Est d'intégrer les studios de Radio Iris au centre sportif de Woluwé-Saint- Lambert.

Radio Sud-Est émettra le week-end et Radio Iris la semaine. C'est aussi ensemble que les 2 radios déménageront pour occuper un étage d'une maison de maître grâce à l'aide de 2 associations proches du parti. Si du côté de Radio Sud-Est les choses se passent bien et les émissions se développent, du côté de Radio Iris les animateurs ont de plus en plus de mal à supporter les interférences politiques dans leurs émissions. Ces tensions amènent assez vite la grande majorité des animateurs de Radio Iris à vouloir créer une nouvelle station dont l'objectif serait plus professionnel et commercial. Ils préparent discrètement la naissance d'une station qui sera promise à un bel avenir : Station Indépendante Satellite (SiS).

Au cours d'une réunion "secrète", devenue par la suite célèbre, Ginger Joe, Lucifer, Clovis, Stefan Show, et le responsable de Radio Sud-Est décident de la fin de Radio Sud-Est et de l'intégration à la nouvelle station grâce à une émission intitulée "Viva California" diffusée les samedis et dimanches de 8h à 13h sur SiS.  

Le 30 novembre Radio Sud-Est fait ses adieux au cours d'une grande soirée à l’hôtel communal d'Etterbeek, qui réunit plus de 900 personnes et une multitude de vedettes venues chanter bénévolement pour l'occasion. Si Radio Sud-Est est une des premières radios bruxelloises, elle est aussi une de celles dont l'existence a été la plus courte : à 2 jours près elle n'a duré qu'un an.

  Un extrait de l'indicatif de Radio Sud-Est 

 

merci au fondateur de radio Sud-Est pour les informations sur sa station.