Get Adobe Flash player

Daniel Depris (Radio Charleroi N°1)


 

 

Nous avons rencontré Daniel Depris, le fondateur de radio Charleroi N°1 qui émettait au début des années 80 depuis la commune de Roux. Cette Interview permet de se replonger dans le quotidien d'une petite radio locale qui avait comme caractéristique, entre autre,  de respecter scrupuleusement les normes techniques. Une chose tellement rare à l'époque pour qu'elle ait le mérite d'être signalée ! 

 

 Présentation de la radio et de son fondateur 

 

 

 La collaboration avec d'autres radios de la région 

  

 

 Les saisies, les normes techniques et la guerre des ondes  

 

 

 

 Les animateurs et les programmes 

  

 

 Le financement et le bilan de l'aventure 

 

 

 La fin de Charleroi N°1 

 

 

 Une anecdote 

   

 

 L'archivage 

 

 

 Et en bonus, une petite chanson sur les 3 radios qui partageaient la fréquence 100.2 Mhz 

 

 

Photos : 

Une retransmission extérieure assurée par Charleroi N°1 lors d'une manifestation folklorique à Jumet.  

 

 

 

 

 

 

 

  On note l'originalité de la voiture émettrice et la présence des logos de Charleroi N°1 et de Radio J 600, qui comme le disait Daniel Depris dans l'interview, partageaient la même fréquence. 

Radio J 600 existe toujours, vous pouvez la découvrir via son site internet ICI 

 

 

Eric Defawes ( Radio Basse Meuse)

 

 

  Radio Basse Meuse (Liège) a été la seule radio libre à avoir été condamnée, en septembre 1982, par le tribunal  correctionnel de Liège à la demande de la RTBF pour avoir diffusé illégalement de la publicité commerciale sur son antenne

Nous avons rencontré un de ces administrateurs, Eric Defawes, qui nous présente la radio et nous parle aussi de ces actions judiciaires

Présentation d'Eric Defawes  

 

Qui étaient les animateurs de RBM et comment se passaient les recrutements  

 

 

 

 

Comment RBM en est elle venue à s'associer avec la régie IPB  

  

 

La Plainte de la RTBF et la condamnation  

 

 

Le retour des auditeurs et des politiques

  

 

La création de FM56

 

 

 

Une anecdote

 

Pour terminer on a demandé à Eric Defawes de nous donner sa vision de la radio d'aujourd'hui et son appréciation de notre travail d'archivage  

 

 

 

 

En bonus, un extrait de RBM et du jugement en appel de la 1ere condamnation 

  

 

 

Philippe Degeneffe (Radio Peut-Etre - Eccaussinnes )

 

 

 

 

Nous avons rencontré Philippe Degeneffe, l'un des fondateurs de Radio Peut-Etre qui était une radio libre installée début des années 80 à Ecaussines (dans la province du Hainaut) sa particularité était, comme on peut le lire ci-dessous, de proposer un travail associatif en milieu rural, où l'on trouvait généralement des stations plus commerciales et/ou à dédicaces.

 

Si le logo indique la fréquence 104.2 Mhz, en réalité la radio a émis sur 100.2 et ensuite sur 100.5 Mhz. La bande de fréquence comprise entre 104.0 et 108 Mhz ayant été interdite (jusqu'en 1985) aux radios libres, la veille du jour où la radio a commencé ses émissions !

 

extrait de : pointillés, les radios locales indépendantes dans la communauté française de Belgique 

 

 

Présentation de Philippe Degeneffe et de Radio Peut-Etre 

 

 

 Perception et projet de la radio 

 

   

 

 La Guerre des ondes, l'Alo et les saisies 

   

 

 Les autres radio d'Ecaussines 

   

 

 Bilan de la Radio et personnel 

   

 

 

 La fin de Radio Peut-Etre 

 

 

 La Radio aujourd'hui 

   

 

 L'archivage radiophonique 

   

 

et en bonus un son d'époque enregistré, en 1981 à Braine-L'Alleud - Une captation exceptionnelle vu la distance et la puissance utilisée par Radio peut-Etre.