Ce projet de radio libre, dont nous ignorons s'il a vu le jour, s'inscrivait dans le cadre des Radio Z'alternatives de Belgiques ( RZAB) un collectif de radios d'expression résolument anti-commerciale, et d'expression. Les diverses stations régroupées dans le collectif étaient l'expression de contre information, de comités de quartiers, de féminisme, d'art radiophonique etc... Elle émettaient sur 101.7 Mhz et font partie des pionniers de la libération des ondes. Elles ont connus la clandestinité, les casses policiéres, les saisies. A force de représsion, de brouillages et de restrictions législatives elles ont disparues de la bande FM. Certaines émissions des RZAB ont trouvée refuge sur Radio Air libre, une autre radio bruxelloise d'expression qui émet toujours sur 87.7 Mhz