Nous vous proposons un document exceptionnel, car non public, il s'agit d'un PV du bureau de l'Association pour la Libération des Ondes (ALO) de 1982 qui était la première, et encore à l'époque, la plus importantes fédération de radios libres en Belgique.

Ce PV reflète bien la situation de l'époque où les radios qui fonctionnaient sur le modèle associatif, non commerciales et indépendantes des partis politiques, préconisé par l'ALO. de plus en plus écrasées par les émetteurs commerciaux. Ces radios réunies dans le GRIB (Groupement des Radios Indépendantes de Belgique) bénéficiaient de moyens techniques importants, et leur nombre augmentait sans cesse sur une bande FM toujours comprise entre 100 et 104 Mhz. C'est ce qu'on a appelé "la guerre des ondes" 

Cette guerre à pris diverses forme et l'une d'entre elle était le brouillage par l'ALO des radios commerciales et de la plus emblématique d'entre elle : Radio Contact*

Cette action avait pour but de contraindre les radios brouillées à baisser la puissance de leurs émetteurs afin de permettre une bande FM plus ouverte à un grand nombre de radios. Ces PV sont aussi un morceau d'histoire avec l'allusion à l'arrestation de Roger Noël alias "Babar", le président de l'ALO, en Pologne lors d'une tentative de livraison d'un émetteur FM au syndicat clandestin Solidarnosc.  Plus de détails sur cette affaire ici

 

Note : C.R.L. = Conseil des radios locales (l'ancêtre du CSA).

 

          Afin de préserver l'identité des participants au bureau de l'ALO nous avons masqués leur nom de famille 

 

* Un débat avait eu lieu au sein du bureau de l'ALO sur le brouillage de Radio Contact ou de Station Indépendante Satellite (SiS), les 2 stations les plus emblématiques des radios commerciales.

Le choix s'était porté sur Radio Contact en raison de sa popularité et de l'impact de ces brouillages.