Le site Archivesradios.be est exclusivement consacré aux radios belges francophones qui n’existent plus

 

 

 

 

le programme Contact 2 est né le 1er juin 1999 de la fusion de Contact Gold, le programme adulte développé par Radio Contact début 1996,  et des radios affiliées au réseau Joker FM.

Contact 2 se présentait, au départ, comme une banque de programme destiné à des radios indépendantes qui pouvaient l'utiliser selon leurs besoins. En 2007, ce qui était devenu dans les faits le réseau Contact 2, est passé sous le label Mint.

                                                                                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

                                        Imagine Fm est une radio bruxelloise qui a émis sans autorisation de 2006 à 2008 sur 96.5 Mhz.

                                         Elle n'a pas été autorisée lors de l'appel d'offre de 2008. 

    

 les Jingles et un top horaire de 2008  :   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WNC émettait de la ville de Nivelles (dans le Brabant wallon)

En 1991 elle est devenue un relais des émissions de Bel-RTL 

Nous lui avons consacré un article complet ici 

voici quelques jingles, pub et top horaire de 1987

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci dessous quelques liens vers des sites amis où vous pourrez trouvez des informations sur les radios libres néerlandophones et françaises 

 

 

Radio Kiss (ou Kiss Fm) était l'une des plus importante radio privée bruxelloise des années 80. Elle n'a pourtant pas franchit le cap des premières autorisations de 1986/1987 à cause semble t'il d'une remise hors délai de son dossier de reconnaissance. 

 

 

 

 

 

  une compilation de jingles de 1986.

note : ces jingles proviennent d'une cassette audio de plus de 30 ans , d'où la relative mauvaise qualité sonore.

 

 

 

 

 

 

 

Au Début des années 90, une série de réseaux français commencent à faire leur apparition sur les ondes belges. Grâce à leur diffusion par satellite, ces programmes sont facilement et à moindre frais relayés par des radios belges en manquent d'animateurs.

L'un des premiers réseaux français à apparaître en Belgique était le nordiste Radio Métropolys, qui était parvenu à séduire quelques détenteurs d'autorisations belges, comme le propriétaire de 2 stations du Brabant wallon : Radio Superrétro à Braine l'Alleud et Radio Sirène à Mont-Saint-Guibert.

Ces 2 radios diffuseront diffuseront par la suite M40, quand Métropolys prendra cette dénomination, ensuite elles passeront sous les labels d'Europe 2 et de Chérie Fm au gré de l'évolution et de la disparition de ces réseaux français en Belgique au cours des années 90.

  

 bande annonce de l'arrivée de Métropolys dans le Brabant wallon 

Note: La Fréquence 107.5 Mhz dont il est question dans cette bande annonce n'était pas officiellement attribuée à Braine l'Alleud, son utilisation s'explique par le fait que l'association détentrice de l'autorisation d'émettre était en partage de fréquence sur sa longueur d'onde officielle avec une autre station sur 104.9 Mhz. L'utilisation illégale de la fréquence 107.5 Mhz lui permettait de de diffuser en solo et à temps plein, le programme de Radio Métropolys 

 

 Une publicité pour Métropolys parue dans le toutes boites Vlan