Le site Archivesradios.be est exclusivement consacré aux radios belges francophones qui n’existent plus

 Radio Kawa était une radio émettant à Chênée (Liège), elle présentait comme principale caractéristique de s'inspirer par son format des radio "Off Shore" qui opéraient en mer du nord dans les années 70. Nous avons rencontré son fondateur qui nous fait revivre les débuts de cette station très populaire en province de liège au début des années 80. Radio Kawa qui a donné par la suite naissance à Fun Radio Liège. 

 

1.l'inspiration de Radio de Kawa 

  

 

2.Le démarrage de Radio Kawa 

 

3. La réaction des auditeurs aux programmes 

 

4. La Pub 

 

5.La guerre des ondes et les saisies 

 

6 La suite de Radio Kawa après le départ de son fondateur 

 

 Bonus

Extrait du magazine "DJ" de février 1983. L'UPRI dont il est question dans cet article est l'Union Professionnelle des Radios Indépendantes, une fédération de radios crée à Verviers en 1982 qui se voulait entre les positions de l'ALO (radios associatives) et le GRIB (radios commerciales). L'UPRI était elle aussi favorable à la publicité commerciale.

 

 


 

 

Nous avons rencontré Daniel Depris, le fondateur de radio Charleroi N°1 qui émettait au début des années 80 depuis la commune de Roux. Cette Interview permet de se replonger dans le quotidien d'une petite radio locale qui avait comme caractéristique, entre autre,  de respecter scrupuleusement les normes techniques. Une chose tellement rare à l'époque pour qu'elle ait le mérite d'être signalée ! 

 

 Présentation de la radio et de son fondateur 

 

 

 La collaboration avec d'autres radios de la région 

  

 

 Les saisies, les normes techniques et la guerre des ondes  

 

 

 

 Les animateurs et les programmes 

  

 

 Le financement et le bilan de l'aventure 

 

 

 La fin de Charleroi N°1 

 

 

 Une anecdote 

   

 

 L'archivage 

 

 

 Et en bonus, une petite chanson sur les 3 radios qui partageaient la fréquence 100.2 Mhz 

 

 

Photos : 

Une retransmission extérieure assurée par Charleroi N°1 lors d'une manifestation folklorique à Jumet.  

 

 

 

 

 

 

 

  On note l'originalité de la voiture émettrice et la présence des logos de Charleroi N°1 et de Radio J 600, qui comme le disait Daniel Depris dans l'interview, partageaient la même fréquence. 

Radio J 600 existe toujours, vous pouvez la découvrir via son site internet ICI 

 

 

 

 

 

 

Nous avons rencontré Philippe Degeneffe, l'un des fondateurs de Radio Peut-Etre qui était une radio libre installée début des années 80 à Ecaussines (dans la province du Hainaut) sa particularité était, comme on peut le lire ci-dessous, de proposer un travail associatif en milieu rural, où l'on trouvait généralement des stations plus commerciales et/ou à dédicaces.

Si le logo indique la fréquence 104.2 Mhz, en réalité la radio a émis sur 100.2 et ensuite sur 100.5 Mhz. La bande de fréquence comprise entre 104.0 et 108 Mhz ayant été interdite (jusqu'en 1985) aux radios libres, la veille du jour où la radio devait commencer ses émissions !

 

 

 

 

 

 

 

 

extrait de : pointillés, les radios locales indépendantes dans la communauté française de Belgique 

 

 

Présentation de Philippe Degeneffe et de Radio Peut-Etre 

 

 

 Perception et projet de la radio 

 

   

 

 La Guerre des ondes, l'Alo et les saisies 

   

 

 Les autres radio d'Ecaussines 

   

 

 Bilan de la Radio et personnel 

   

 

 

 La fin de Radio Peut-Etre 

 

 

 La Radio aujourd'hui 

   

 

 L'archivage radiophonique 

   

 

et en bonus un son d'époque enregistré, en 1981 à Braine-L'Alleud - Une captation exceptionnelle vu la distance et la puissance utilisée par Radio peut-Etre.